Systm B : « J’essaye de proposer des choses différentes »

Une soirée au restaurant L’étage, Théâtre National de Nice, à la nouvelle table santé et nutrition bio « accessible à tous » du Chef Julie Milici et de son acolyte professionnel, l’artiste DJ/producteur et directeur artistique Systm B, maître du beat éclectique, parfois déjanté. Portrait d’une légende vivante de la conquête Électro. Par Marion Calviera

 

Rencontre avec un activiste notoire du mouvement Techno des années 90, le temps d’une interview croisée intimiste au restaurant L’étage. Pépite atypique située au premier étage du TNN actuellement dirigé par Madame Irina Brook, actrice, metteure en scène, officier de la légion d’honneur. Photo Bruno Gauthier (Systm B) © Atjazz (UK)

 

PEOPLE ACT FAN DE…

FOCUS SUR UN CRÉATEUR OVNI

 

Nom ?

Gauthier

 

Prénom ?

Bruno

 

Pseudos ?

Lady B, Systm B, Cahokia’s Secret, Thee Acid Bitches ou Madame B…

 

Signe(s) particulier(s) ?

Inclassable.

Connu plus particulièrement sous le pseudo Lady B. par les aficionados de l’Électro (Minimal, Micro House, House Deep House, Techno) de la première heure nés dans les 70s.

 

Actu(s) ?

Nouvelle(s) planète(s): Nice-Londres, ou le Systm B.

 

Le pitch ?

« Le point de départ du restaurant ? Notre association avec Julie Milici ? Et bien, disons, que nous sommes passés d’un pourparler concernant l’organisation de soirées avec Irina Brook, directrice du TNN, en septembre 2017, à la gestion de la concession de l’espace. »

 

Directeur artistique, gérant, restaurateur, Bruno évolue et s’épanouit naturellement, officiellement, dans le milieu de la nuit, depuis le début des années 90. En premier lieu, grâce au Lady Barbarella, son premier restaurant inauguré à Cannes, en mai 1993. Parmi les premiers concepts de dîners musicaux hyper branchés sur la Côte d’Azur. Je me souviens y avoir timidement goûté un steak d’autruche dans une gamelle en plastique durant le Festival de Cannes. Première réaction de Bruno face à cette lointaine image: « Comme tout le monde dans la région….! Aujourd’hui, je crois que la plupart des azuréens de notre génération s’en souviennent…! La preuve…! (éclats de rire) ». Un fait.

Par la suite, la griffe Barbarella connaît un succès fou, elle est exportée à Barcelone (98). Entre 1998 et la fin de l’année 2000, l’artiste doit alors apprendre à coordonner son métier, sa vie de gérant, de directeur artistique, parallèlement au succès des soirées. Il doit par ailleurs trouver le temps de respecter ses engagements, côté productions musicales. Depuis 1995, année de signature sur le label Fcom de Laurent Garnier (Paris), la liste des contrats internationaux sur des labels mythiques du mouvement se prolonge. La volupté mélodique « Lady B » se répand en Europe, entre 2000 et 2005, pour une visibilité aussi respectable que gratifiante. International Deejay Gigolos, Good Life, Boysnoize Records ou Citizen Records, autant d’institutions gourmandes quant à la singularité de ses performances et de ses productions, exportées vers des villes-références en la matière telles que Grenoble, Berlin, Munich ou bien, en 2018, Londres.

 

Il était une fois Les Duchesses…

 

Et Madame B dans tout ça ? « Pour exprimer mon côté créatif, performer déjanté et tester toutes mes idées ou nouvelles formules artistiques: musiques, soirées, évènements divers. Mon côté Lady B m’invite à développer ma créativité, de même qu’à soutenir l’orientation de certains projets. »

 

Un peu comme mon placard à chaussures ou une petite boîte à merveilles ? « La formule Lady B est consacrée aux projets alternatifs toutes catégories musicales confondues. Une formule métissée, sans frontière (…) », poursuit-il. La signature Lady B peut également indiquer l’atmosphère-dynamite d’un évènement, notamment le concept Les Duchesses, soirées musicales dédiées à la sensibilité créative féminine sous toutes ses formes, tous talents confondus, organisées en collaboration avec DJ Purdey. Dans le cadre de l’agenda musical du restaurant, samedi 24 février prochain, par exemple, Les Duchesses accueillent la soirée MONA: « Elle est parisienne et urbaine. Elle fête ses 10 ans de carrière. Cette « troupe de performers » ne se déplace que très rarement. Elle mixe, danse et bien plus encore. Elle sera à Nice (…). »

 

 

« Cette édition promet d’être haute en couleurs car de nombreuses Duchesses de grands talents se joignent à nous et la famille s’agrandit avec Julie Milici et Nathalie Feidt, designer de bijoux et femme d’affaires créative, qui se charge de faire rayonner de plus belle cet événement qui met en lumière la création féminine. Également à nos côtés, Marine Di Franco et sa plateforme Hybrid rassemble et fédère la partie Danse proposée », explique l’artiste.

 

 

Systm B incarne un travail sonore plus technique

 

Entre écriture et placement musicalement orienté, Bruno exploite ses sonorités selon un style atypique par la voie du projet Systm B. Ce dernier creuse ici dans le son à partir de la composition d’une boucle sur laquelle il crée rétroactivement, à l’aide d’un equalizer: « Une atmosphère minimale en rapport avec ma technique de composition assez spéciale pour stimuler un chevauchement ». Un gros travail de recherche, d’après le producteur, nécessitant un savoir-faire séduisant au regard du label anglais Atjazz Record Company. De là est né le dernier EP 4 titres, Ecosystémique. « À mon sens, chaque séquence est un écosystème. Instant ressenti une fois que nous avons trouvé notre propre et si précieux équilibre intérieur — l’harmonie, entre chaque élément. C’est tellement libérateur. Et lorsque ce moment est partagé, l’ensemble devient alors pure énergie », nous a confié ce dernier au sujet de sa nouvelle petite bulle-satellite en orbite autour d’une immense planète source d’inspiration sonore.

 

Propos recueillis par Marion Calviera © People Act Magazine 2018

 

Acheter

 

En savoir +

 

Accéder à la programmation du Théâtre National de Nice

Contact Facebook Lady B

Atjazz Record Company

Restaurant L’étage

« Les Duchesses » prochaine soirée programmée, Mona (Paris) le 24 février au restaurant l’étage (TNN), de 17h30 à 2h30 am

Systm B est également présent sur FB

 

Sur le même thème:

Agenda: Les Duchesses repoussent les limites et accueillent La Mona (Paris)

NEWS

  • La Syrie sous l’impulsion du régime de Bachar al-Assad s’engage vers « un cataclysme humanitaire » a alarmé, mardi 20 février, Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française, à l’occasion d’une prise de parole devant l’Assemblée nationale.     Un assaut terrestre imminent Une allocution survenue après le massacre de 106 civils dans la région du
    En France, le cheveu, ça rapporte combien ? Parmi les nouveaux challenges du marché de la coiffure au 21e siècle: la formation des générations futures d’apprentis-coiffeurs ou encore l’adaptation indispensable aux nouvelles techniques de soins et de colorations issues de la bio cosmétique, à l’ère de l’économie numérique. Par Marion Calviera     En ce

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

TATTOO PLANET