Présidentielle 2017: Eva Joly roule pour Benoît Hamon

Focus #01

Écosocialisme

 

L’ancienne candidate écolo à la présidentielle a décidé de rejoindre l’équipe de campagne socialiste. Une bonne nouvelle pour Benoît Hamon, qui peut désormais compter sur un renforcement des soutiens dans sa course à la (re)conquête de l’Élysée. Par Audrey Bernard

 

Affaires Tapie, Elf, entre autres, dès 1990, Eva Joly arbitre les plus gros dossiers politico-financiers de la période. (DR)

 

C’est au cours de la célébration de l’accord entre le PS et Europe Ecologie les Verts (EELV), dimanche dernier, qu’Eva Joly a annoncé son ralliement à la cause Hamon. Une annonce discrète opérée dans l’intimité du QG de campagne du candidat de la gauche française. Pour Benoît Hamon, la députée européenne en fonction marque un soutien de poids. En effet, l’ancienne magistrate est restée intransigeante en matière de justice paritaire et saura tirer avantage de ses compétences pour conseiller le jeune candidat controversé au sein du clan.

 

Une nouvelle corde à l’arc de Benoît Hamon, étant donné que l’équipe de campagne compte également un autre magistrat du parquet notoire : Éric de Montgolfier, retraité d’une longue carrière dans la magistrature. Il fût, entre autres, procureur de la République réputé incorruptible, notamment dans le cadre de ses anciennes fonctions à Nice. Gilles Accomando, qui a été son bras droit de 2000 à 2006, confirmait son intégrité lors d’une interview accordée à CNEWSmatin: « Il porte des principes, il est attaché à des principes, (…) Des comme ça, il en faut ».  Encadré par ces deux icônes de la justice, Benoit Hamon détient une nouvelle arme, plus offensive. Recevoir des conseils avisés sur les questions judiciaires et donner une image de « transparence » supposée sans faille. Une arme autorisant une certaine pression supplémentaire face à ses adversaires. Marine Le Pen et François Fillon traversant actuellement un cycle stratégique de déboires judiciaires. Inviter la justice à sa table, le symbole d’une force naissante qui pourrait probablement fournir plus de poids au clan Hamon dans la balance des sondages. Objectif prioritaire du candidat: se différencier des affaires de ses adversaires.

 

La vision «écosocialiste» prend corps

Depuis le début de sa campagne, le candidat Hamon met l’accent sur l’importance de l’écologie. Une volonté de fer pour celui qui a toujours tenté de ramener le thème de l’urgence écologique au centre des débats. Cette aspiration au progrès écologique de la Nation l’a souvent poussé à s’adresser aux représentants des verts. Après avoir suggéré une alliance à de nombreuses reprises en invitant EELV à rallier son équipe, le 23 février, le miracle advient. Yannick Jadot, candidat EELV, a annoncé le retrait de sa candidature à la présidentielle au profit du socialiste. Ainsi, la machine est lancée. Avec la ralliement d’Eva Joly, la coalition se dessine; le concept «écosocial» voit le jour.

 

Une équipe en pleine expansion

79,53% des électeurs écologistes ont approuvé, dimanche 26 février, l’accord conclu entre Yannick Jadot et Benoît Hamon. La candidature d’EELV à la présidentielle ? Une vieille histoire. En plus de ses nouveaux soutiens côté vert, Benoit Hamon comptabilise de nombreux politiques dans ses rangs. Depuis sa victoire à la primaire, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon ont intégré le QG du candidat. Des soutiens stratégiques qui assurent au PS plus de crédibilité — dont certains partisans ont longtemps douté. La nouvelle union entend élargir ses troupes : l’ancienne ministre du logement, Cécile Duflot, ainsi que l’actuel porte-parole de EELV, Julien Bayou. Deux personnalités politiques que le clan Hamoniste voudrait intégrer à l’organigramme. La liste des renforts continue de s’agrandir pour une équipe qui a fait la promesse de « faire battre le cœur de la France ».

 

© PAM 2017

 

Sur le même thème:
La peopolisation des politiques met-elle fin à la démocratie ?
Témoignages: Citoyens et peopolisation de la vie politique
L’Hebdo #01: point presse du 26 février 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NEWS

  • Minthé Interview Qui Suis-Je ?   «Une personne sur dix dans notre monde n’a pas accès à l’eau, le plus basique, le plus vital des besoins humains. Une privation que nous, Occidentaux, n’imaginons pas endurer plus de 12 heures consécutives.  Un fait, 663 millions de personnes sur cette planète manquent d’eau. C’est une réalité, une
    Surprise des yeux   Dans une baignoire ou par le biais de ses montages photographiques, l’ancien acteur de film d’horreur, Robert Gligorov, dévoile son monde intérieur, des images exprimant ses fantasmes de mutation.     L’art ne fait qu’imiter la nature   D’origine macédonienne, Robert Gligorov est le Docteur Frankenstein de l’art mutant. Lui aussi

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau