Musique : Big Pastis, « Do you dance » ?

Focus sur l’afterwork Big Pastis, le nouveau Before organisé par des producteurs niçois, catégorie House Music & Deep House, au C’FACTORY à Nice.

 

 

Côté sud, le mercredi, milieu de semaine, nous saisissons une occasion de nous rassembler en Musique pour décompresser, se retrouver, danser, dîner, tout en restant opérationnel le lendemain. Depuis le 3 février, la team Big Pastis suggère un nouveau rendez-vous hebdomadaire chaque mercredi au C’ FACTORY, à partir de 18 heures. Lieu singulier, contemporain, situé Place Yves Klein sur le parvis du MAMAC à Nice, capable de proposer un univers convivial comprenant trois différents espaces : un bar, une piste de danse pour jerker, ainsi qu’un espace restaurant pour dîner entre deux pas de danse. La première session comptait pour l’occasion un invité et dj londonien de prestige: ATJAZZ.

 

 

Dans le cadre d’une nouvelle session, l’équipe Big Pastis accueillera, ce soir, le DJ/producteur, amateur de synthés, Joss Moog, natif de la région parisienne, labels français Robsoul Recordings & Ondulé Recordings, « une aventure excitante » menée avec « quelques amis ». Parmi les ambitions d‘Ondulé, proposer une musique électronique « à jouer ».

 

bonheur-agency-com

Joss Moog prend le contrôle des platines ce soir au C’Factory à Nice. Photo © Bonheur-agency.com

 

Informations et réservations :

BIG PASTIS @ C’Factory

18:00 – 23:30

Place Yves Klein – MAMAC, 06300 Nice

Entrée : 10 € | Libre avec réservation

 

Contacts :

Bruno La B >>> https://www.facebook.com/bruno.lab
Elsa Cristina >>> https://www.facebook.com/lsacris?fref=ts
Geda Benjamin >>> https://www.facebook.com/geda.auditive?fref=ts
Pierre Paf >>> https://www.facebook.com/pierre.paf.1?fref=ts

 

En savoir +

Accéder au Mixcloud de Joss Moog 

 

© PAM 2016

 

Portrait de Joss Moog à la une © durevie.fr

 

NEWS

  • Rencontre avec Max Papeschi (Milan), auteur, réalisateur et artiste graphique engagé, la quarantaine flamboyante, le temps d’une interview dynamite. Voyage cynique au cœur d’«un cauchemar collectif» dans l’air du temps. Destination «Planète Papeschi», âmes sensibles s’abstenir. Par Marion Calviera   Punch liner n°1   Un saut vers l’inconnu Après avoir travaillé en tant qu’auteur et
    L’artiste polyvalente australienne Justine Khamara est une magicienne. Diplômée du Victorian College of the Arts, à Melbourne, en 2003 — avec les honneurs de ses professeurs —, son univers oscille entre photographie, sculpture et architecture visuelle, pour une griffe immédiatement reconnaissable.     Maître en l’art de la distorsion, de la destructuration, le talent de

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau