Les 10 photos de la semaine: La mystique selon Misha Gordin

Misha-Gordin Image vedette

#1. Photographie © Misha Gordin

 

Né le 12 mars 1946 à Riga en Lettonie, un pays à l’histoire politique violente, au passé douloureux, Misha Gordin suit en premier lieu une formation d’ingénieur en aéronautique. Par Massana Ateh

Passionné de photographie depuis l’adolescence, une réorientation dans l’image documentaire s’impose rapidement à l’artiste. Entre dictature, occupation soviétique, et imagination, le photographe explore avec passion, sobriété, souffrance, mélancolie, spiritualité, profondeur et poésie les questions des émotions universelles fondamentales liées à la naissance et à la mort.

 

 

Misha Gordin entraine l’œil et l’esprit vers une acception des méandres de l’Humanité et du cycle de Vie, inspiré par la sagesse tibétaine. Un travail habité quelque part entre violence, torpeur et méditation, en quête de la vision intérieure et de l’équilibre parfait. Les photographies sont réalisées sans retouche numérique.

Questionnements torturés pour des lignes épurées et pertinentes: « Certains y voient des illustrations des descriptions de l’Enfer de Dante Alighieri, d’autres des scènes caractéristiques du Théâtre de l’Absurde telles qu’auraient pu les décrire Eugène Ionesco ou Samuel Beckett », explique l’artiste. Les éléments de chaque oeuvre sont photographiés individuellement, puis découpés un à un; ensuite, remis en composition, juxtaposés puis rephotographiés. À la suite de quoi chaque négatif obtenu est utilisé séparément en chambre noire. Une photographie de Misha Gordin est généralement éditée en 7 exemplaires d’un seul et unique format, et trois épreuves d’artiste.

 

Prix et récompenses

Minesota State Arts Board, Photography Fellowship
Michigan Consul for the Arts, Creative Artist Grant
Michigan Arts Award, Arts Foundation of Michigan
National Endowment for the Arts, Visual Artist Grant
FIAP Gold Medal, International Photosalon, Reims, France
Niepce Medal, International Photosalon, Reims, France
PSA Gold Medal, Denain, France
PSA Gold Medal, International Photosalon, Bordeaux, France

 

Les planches de Massana Ateh © PAM 2013-2017

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NEWS

  • Minthé Interview Qui Suis-Je ?   «Une personne sur dix dans notre monde n’a pas accès à l’eau, le plus basique, le plus vital des besoins humains. Une privation que nous, Occidentaux, n’imaginons pas endurer plus de 12 heures consécutives.  Un fait, 663 millions de personnes sur cette planète manquent d’eau. C’est une réalité, une
    Surprise des yeux   Dans une baignoire ou par le biais de ses montages photographiques, l’ancien acteur de film d’horreur, Robert Gligorov, dévoile son monde intérieur, des images exprimant ses fantasmes de mutation.     L’art ne fait qu’imiter la nature   D’origine macédonienne, Robert Gligorov est le Docteur Frankenstein de l’art mutant. Lui aussi

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau