Fusillade à Orlando: 50 morts, 53 blessés, le FBI confirme un acte terroriste

 

Dernière mise à jour effectuée à 18h33

 

Le tireur «lourdement armé», Omar Siddiqui Mateen, aurait été identifié pour sa sympathie envers certaines organisations islamiques, après la tuerie survenue au Pulse, un club gay LGBT emblématique d’Orlando, en Floride, durant la nuit du samedi 11 au dimanche 12 juin, à deux heures du matin (heure locale), provoquant le décès de 50 personnes et 53 blessés.

 

À cette heure avancée de la nuit, la discothèque affichait complet, l’occasion d’une prise d’otages musclée et d’un carnage sans précédent… Inspiration solitaire ou bien conspiration ? Cet assaut visiblement individuel se présente comme le plus criminel de l’histoire des États-Unis.

 

Orlando USA 12 juin 2016

#RIP Orlando (FL) – USA
Dimache 12 juin 2016

 

Le tueur a été abattu par les troupes d’élite du SWAT

 

«Les victimes et leurs proches commencent à peine à réaliser ce qui vient d’arriver, à l’heure où nous pouvons confirmer un acte terroriste», a déclaré Danny Banky, agent spécial du FBI, en direct sur CNN, à 14h55 (heure de Paris). Le FBI a annoncé l’ouverture d’une enquête concernant l’affiliation potentielle de l’assaillant à une organisation internationale terroriste. Pour l’heure, d’après CNN, ce lien n’est pas encore officiellement établi. Si l’acte militant a bien été déterminé, isolé (à première vue) ou collectif, les détails du plan restent encore à découvrir. Les motivations de l’assaillant sont à cet instant inconnues.

Un policier présent sur les lieux est intervenu, seul, dès le début de l’assaut, au cours d’un long et violent échange de tirs avec le criminel; avant de réclamer des renforts au constat du massacre et de la prise d’otages qui se déroulait sous les yeux d’un voisinage littéralement pétrifié.

 

CkwcrFvUgAEu7gC.jpg_large

« Il faut être clair: l’Islam n’est pas notre adversaire. Les musulmans incarnent un peuple paisible et tolérant n’ayant aucun rapport avec le terrorisme », a déclaré Hillary Clinton sur sa page Twitter. Source ©Twitter @HillaryClinton

 

«Une journée dévastatrice» – «It’s a devastating day» (CNN)

 

«Les familles recherchent les survivants, on commence à identifier les corps, un long processus s’amorce…», a déclaré un deuxième officier de police américain. «La police cherche maintenant à établir le lien entre le tireur et une probable organisation terroriste internationale», rapportent également les médias internationaux. Les forces de l’ordre ont estimé, tant bien que mal, avoir maintenu une «explosion contrôlée» devant le night-club, au regard de circonstances suffisamment tragiques.

Les hôpitaux du Comté d’Orange ont d’ores et déjà lancé un appel aux dons parmi les citoyens volontaires appartenant aux groupes sanguins O+ (O positif) et O- (O négatif), ainsi qu’à différentes catégories des groupes A et B, pendant que l’état d’urgence, une cellule de crise, ou encore la solidarité spontanée, s’organisent dans la région de même qu’à l’échelle fédérale.

 

 

Sur le même thème:

 

USA: attentat en Californie

Publié mercredi 2 décembre 2015 à 22H08

Tashfeen Malik, responsable avec son époux de l’assassinat de 14 personnes lors d’une fusillade en Californie, aurait fait allégeance à Daech sur sa page Facebook le jour de la tuerie, selon CNN. Une douzaine d’explosifs retrouvés au domicile des suspects de même qu’un stock massif de munitions militaires. Lire

 

USA: Barack Obama, port d’arme et Congrès

Publié lundi 7 décembre 2015 à 06H55

Le président américain Barack Obama s’est adressé à la Nation, dimanche 6 décembre, en direct du bureau ovale de la Maison-Blanche, après l’attentat survenu à San Bernardino en Californie pour rassurer ses compatriotes. Lire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NEWS

  • Minthé Interview Qui Suis-Je ?   «Une personne sur dix dans notre monde n’a pas accès à l’eau, le plus basique, le plus vital des besoins humains. Une privation que nous, Occidentaux, n’imaginons pas endurer plus de 12 heures consécutives.  Un fait, 663 millions de personnes sur cette planète manquent d’eau. C’est une réalité, une
    Surprise des yeux   Dans une baignoire ou par le biais de ses montages photographiques, l’ancien acteur de film d’horreur, Robert Gligorov, dévoile son monde intérieur, des images exprimant ses fantasmes de mutation.     L’art ne fait qu’imiter la nature   D’origine macédonienne, Robert Gligorov est le Docteur Frankenstein de l’art mutant. Lui aussi

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau