Expo « Miam ! Vous allez déguster… » : la gourmandise n’est pas un vilain défaut…

Les Galeries Lafayette – Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var concoctent une expo interactive spécial « Food Art », jusqu’au 18 octobre. Depuis le vernissage, «  Miam ! Vous allez déguster… » a réuni plus de 2 000 visiteurs affamés autour d’une table qui déborde de gourmandises. Au menu, la présentation d’une centaine d’oeuvres sur le thème de l’art culinaire sous toutes ses formes.

 

 

26 artistes français et internationaux, photographes, sculpteurs, peintres, sont réunis sous l’impulsion de Valérie Arboireau, commissaire d’exposition pour le compte des Galeries Lafayette – Cap 3000.

 

« La grande bouffe »

 

A la carte, peintures, photographies, sculptures, animations, et bijoux, séduisent les curieux de tous âges. Une galerie pédagogique éphémère, mélange d’arts visuels et gustatifs, incite à des interactions sous forme de jeux, autorisant ainsi une contribution du public à l’évènement. L’exposition dissimule des énigmes ne demandant qu’à être découvertes. Du placard au réfrigérateur, sans oublier le piano de cuisine, les secrets enivrent les papilles de malices et de douceurs. Les artistes espèrent ainsi transmettre une approche multiculturelle de leur savoir, de leur passion, et des messages délivrés via un style minimaliste, épuré, et direct. Le Food Art ne se réduit pas à la simple échelle visuelle, ou comestible. L’exposition révèle une dimension pertinente en établissant une connexion avec la littérature, cette nourriture de l’esprit qui ne peut se dévorer qu’avec les yeux. Succulente médiatrice, Eve Lafarge, accompagne les visiteurs dans la découverte d’un voyage hors du temps, et de l’espace.

 

La crème de la crème…

 

Les artistes explorent ici différents aspects du mouvement Food Art, en pleine expansion. « Miam ! » confectionne de petits plats ruisselants d’une délicieuse cascade d’experts en différentes techniques d’expression culinaire. Scanners de fruits et légumes avec « Inside Inside » de Andy Ellison, mise à nue de bonhommes en peluche par AK-LH et ses « Mr Food »… tout est permis sur une base simple. En témoignent les oeuvres « Frutta & Verdura » de Bernard Pesce , symboliques de l’essence même de la vie. Retour sur une nécessité primaire, physiologique, se nourrir. Une sensibilité prédomine, par exemple, dans « Radis envol » de Luli Barzman. Détourner la notion de « Nu » pour ne conserver que l’essence du végétal, plutôt intimidant. Inspirations diverses, surprenantes, « MIAM ! » propose un cocktail détonant, une explosion de saveurs. Les serviettes recyclables de Valérie Arboireau, les montages vidéos d’Alexandre Dubosc ou les savoureuses combinaisons photographiques de Sarah Illenberger et de Christel Jeanne invitent les esprits les plus insatiables à se rassasier à grands coups de fourchette, d’étonnement, de créativité, et de culture.

 

 

Informations pratiques 

Expo « MIAM ! »

 

 

Jusqu’au 18 octobre 2014 au Rez-de-Chaussée des Galeries Lafayette – Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var (06702). Visite gratuite commentée tous les lundis, vendredis et samedis de 11 heures à 20 heures. Entrée libre. Renseignements : 06 60 10 88 71.

 

LA GALERIE, un nouvel espace pour des expositions interactives, sensitives et collectives.

Commissaire d’exposition pour le compte des Galeries Lafayette – Cap 3000 : Valérie Arboireau.

Médiation culturelle : Eve Lafarge.

 

Jennifer Ibghi

© PAM 2014

 

 

© Sarah Illenberger

Photo à la Une © Sarah Illenberger

 

En savoir +

 

Accéder au numéro spécial FOOD ART (Été 2014)

 

Numéro spécial Food Art : « Bon appétit »

Focus sur Emily Blincoe

Fat&Furious Burger (Paris): Interview sans tabou ni crise de foie

NEWS

  • Minthé Interview Qui Suis-Je ?   «Une personne sur dix dans notre monde n’a pas accès à l’eau, le plus basique, le plus vital des besoins humains. Une privation que nous, Occidentaux, n’imaginons pas endurer plus de 12 heures consécutives.  Un fait, 663 millions de personnes sur cette planète manquent d’eau. C’est une réalité, une
    Surprise des yeux   Dans une baignoire ou par le biais de ses montages photographiques, l’ancien acteur de film d’horreur, Robert Gligorov, dévoile son monde intérieur, des images exprimant ses fantasmes de mutation.     L’art ne fait qu’imiter la nature   D’origine macédonienne, Robert Gligorov est le Docteur Frankenstein de l’art mutant. Lui aussi

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau