COP21: Six religions unies autour du climat

Mise à jour vendredi 20 novembre 2015 à 18h00
À la suite des attentats de Paris, les marches pour le climat des 29 novembre et 12 décembre en marge de la COP21 seront interdites.

 

Les six religions de France s’unissent dans un plaidoyer en faveur de « l’écologie humaine », transmis à François Hollande, le 1er juillet, lors d’une journée de jeune en vue de la Conférence de Paris – COP21 du 30 novembre au 11 décembre prochain (Paris-Le Bourget).

 

Paris-COP21

« L’âme du monde est malade », a déclaré Nicolas Hulot au Sénat devant l’ensemble des représentants religieux, le 21 mai dernier. « Vous avez des voix qui passent au dessus du bruit de fond de la société. La crise climatique est l’ultime injustice. Elle affecte prioritairement les personnes en situation de vulnérabilité ». 

 

« Le temps pour trouver des solutions mondiales touche à sa fin » (Pape François)

 

Six mois pour parvenir à un accord universel,

freiner le réchauffement climatique,

et ses répercussions…

 

À la suite d’une entrevue organisée au Sénat le 21 mai, en présence de Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la planète, incluant six représentants religieux de différentes confessions: catholique, orthodoxe, protestante, juive, bouddhiste, et musulmane, une encyclique sur l’écologie humaine est actuellement en cours de rédaction et de traduction. Le président du Sénat, Gérard Larcher, la Commission du développement durable du Sénat et la Conférence des responsables de culte en France co-organisaient un colloque sur le thème: Cop21-Climat : quels enjeux pour les religions ?. Le texte devrait apporter des suggestions, espérons-le, des réponses spirituelles et matérielles sur la base d’une réflexion collective, d’une décision commune.

 

Une réponse des religions de France face à la menace du réchauffement climatique ou encore une précision quant au degré de leurs engagements envers la COP21.

 

L’encyclique sera donc remise à François Hollande dès le début de l’été et compte parmi les objectifs prioritaires sur la liste des engagements du Pape. « En ce moment nous avons aussi avec la Création un rapport qui n’est pas très bon, non ? », avait-il lancé, le jour suivant son pontificat. Depuis deux ans, le Pape François n’a jamais hésité à interpeller l’ensemble des dirigeants politiques pour dénoncer l’ampleur de la profanation écologique et des dégradations nocives à l’échelle planétaire, rappelant par ailleurs la violence des repercussions sur les plus vulnérables: « la question écologique est vitale pour la survie de l’homme et a une dimension morale qui nous touche tous. »

 

Après l’organisation d’un colloque au Vatican, Protéger la planète, rendre digne l’humanité, par l’Académie pontificale des sciences, en avril dernier, où Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, répondait également présent, ce plaidoyer spirituel est aujourd’hui attendu par de nombreux experts et climatologues.

 

La France a été officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence climat en 2015 (Paris Climat 2015) lors de la 19e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques de Varsovie (COP19). En tant que pays hôte, la France accueillera des milliers de délégués et d’observateurs sous les auspices des Nations unies. En tant que pays assurant la présidence de la COP, elle devra assurer un rôle de facilitateur auprès de toutes les parties de la négociation, pour établir un climat de confiance, rapprocher les points de vue et permettre une adoption de l’accord à l’unanimité.

 

Sur le même thème:

Incendie à Tchernobyl : radioactivité en hausse

Fukushima, la situation se dégrade…

Exposition universelle Milano 2015

Inauguration Milano 2015 : Planète, état d’urgence…

Paris : La Louve, premier supermarché coopératif en France

NEWS

  • Minthé Interview Qui Suis-Je ?   «Une personne sur dix dans notre monde n’a pas accès à l’eau, le plus basique, le plus vital des besoins humains. Une privation que nous, Occidentaux, n’imaginons pas endurer plus de 12 heures consécutives.  Un fait, 663 millions de personnes sur cette planète manquent d’eau. C’est une réalité, une
    Surprise des yeux   Dans une baignoire ou par le biais de ses montages photographiques, l’ancien acteur de film d’horreur, Robert Gligorov, dévoile son monde intérieur, des images exprimant ses fantasmes de mutation.     L’art ne fait qu’imiter la nature   D’origine macédonienne, Robert Gligorov est le Docteur Frankenstein de l’art mutant. Lui aussi

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau