Cannes 2016: Cinq bonnes raisons d’aimer le cinéma (1)

Cannes 2016

Direction le 69e Festival de Cannes programmé du 11 au 22 mai 2016 sous la présidence de George Miller, cinéaste et producteur australien, entouré d’un jury à la fois mixte et éclectique.

 

Cannes 2016: Présentation du jury © DR

Cannes 2016: Présentation du jury, de gauche à droite : George Miller (Cinéaste/Australie), Vanessa Paradis (Actrice/France), Donald Sutherland (Acteur/Canada), Katayoun Shahabi (Productrice/Iran),  László Nemes (Scénariste/Hongrie), Valeria Golino (Cinéaste/Italie), Madds Mikkelsen (Acteur/Danemark), Kirsten Dunst (Actrice/USA), Arnaud Deplechin (Cinéaste/France) © DR

 

Quatre femmes et quatre hommes issus de l’industrie du cinéma mondial départagent 21 films internationaux en Compétition, avant de désigner, dimanche 22 mai, l’ensemble des lauréats à l’occasion de la cérémonie de clôture. Programme chargé pour une compétition de haut vol qui devrait encore offrir la garantie d’une belle effervescence artistique avec la présentation d’œuvres (in)attendues, décalées, innovantes, définitivement surprenantes. Petite sélection générale, côté rédaction, pour vous convaincre de prendre le temps de vous détendre devant un (très bon) film dans les mois à venir…

 

Cliquez sur une image pour obtenir les informations

 

 En savoir +

Accéder à notre sélection des (co)productions françaises en compétition

American Honey: premier film sifflé à Cannes

Accéder à la sélection officielle du 69e Festival de Cannes

 

NEWS

  • Rencontre avec Max Papeschi (Milan), auteur, réalisateur et artiste graphique engagé, la quarantaine flamboyante, le temps d’une interview dynamite. Voyage cynique au cœur d’«un cauchemar collectif» dans l’air du temps. Destination «Planète Papeschi», âmes sensibles s’abstenir. Par Marion Calviera   Punch liner n°1   Un saut vers l’inconnu Après avoir travaillé en tant qu’auteur et
    L’artiste polyvalente australienne Justine Khamara est une magicienne. Diplômée du Victorian College of the Arts, à Melbourne, en 2003 — avec les honneurs de ses professeurs —, son univers oscille entre photographie, sculpture et architecture visuelle, pour une griffe immédiatement reconnaissable.     Maître en l’art de la distorsion, de la destructuration, le talent de

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

Chroniques de l'Eau